Ferdinand Buisson, le père de l’école laïque

Ferdinand Buisson, député de la Seine de 1902 à 1914 a été un ardent défenseur de l’enseignement professionnel obligatoire et du droit de vote des femmes. Il préside la Ligue de l’enseignement de 1902 à 1906 et supervise le travail d’écriture et de conception des lois sur la laïcité. En 1905, il est le président de la commission parlementaire qui rédige le texte de la loi de séparation des Églises et de l’État.

Posted in Uncategorized.